OFF020. Les Poches De Johann Wier

Post numéro 20, où le premier paragraphe est une évocation de certaines salles (fantasmées ?) du château de Wewelsburg, haut lieu des célébrations SS durant la Seconde Guerre mondiale.

«Son nom est légion» : référence évidente au possédé rencontré par le Christ.

L’aconit, cette plante des loups-garous…

Les «montagnes oculaires» évoquent un début de texte entre SF et fantasy écrit voici des années, et qui en est resté à l’état de quelques paragraphes. Mais tout y est tellement contenu, en gestation, qu’il ne servait plus à rien de l’écrire réellement. Ce début de texte sera utilisé sous forme de «rêve» plus tard sur le blog (ici, plus précisément).

Étiquettes :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :